Livre d’Or

Écrivez un nouveau message dans le livre d'or

 
 
 
 
 
 
 

Les champs marqués avec un * sont obligatoires.
Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.
Pour des raisons de sécurité, nous sauvegardons votre adresse IP 54.211.180.70.
Il se pourrait que votre message n’apparaisse dans le livre d'or qu’après que nous l’ayons vérifié.
Nous nous réservons le droit de modifier, de supprimer, ou de ne pas publier les messages.
(Pas de message)

Calendrier des évènements

Formulaire de Contact

N’hésitez pas à me contacter pour toute demande de renseignements:

Votre nom (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message

A propos de ce Blog

J’ai choisi de donner ce titre à mon blog pour souligner que ma  lecture de Shakespeare n’est pas une  lecture académique, comme celle dont j’avais gardé le souvenir depuis ma jeunesse universitaire. Ce fut un choc réel de découvrir, un jour, derrière le texte manifeste des pièces de Shakespeare, que celui-ci  avait prévu, de toute évidence, une seconde lecture, inhérente à la lettre  même de sa plume, venant éclairer le fond de ses pièces. Cette seconde  lecture s’offre à ceux dont le cœur et l’esprit sont ouvert à la problématique du vrai sens de  la vie ; Ils découvrent que toute l’œuvre de Shakespeare, tous les personnages, tous leurs dires, tous les évènements apparemment extérieurs, et milles autres symboles, viennent exprimer sur les  tréteaux et à travers le voile de  l’art, les mystères cachés dans  les profondeurs de l’âme humaine.  Non ! Shakespeare n’est pas un dramaturge ténébreux : De purs et lumineux rayons, viennent nous dire, dans des formules, tantôt carrées et rigoureuses, tantôt flamboyantes,  la merveille de l’homme régénéré : C’est cet homme là qui vivait dans  le cœur de Shakespeare . Il n’aurait pu exercer avec authenticité et sincérité son métier d’auteur et d’acteur  sans glisser dans ses  pièces la révélation de cette sublimité. Mon travail d’exégète est de donner la clé de cette seconde  lecture, sans sortir de l’écriture même de Shakespeare et en exhibant l’intention secrète qui commande le  thème d’une pièce, l’enchainement des scènes  et l’épilogue. C’est souvent dans  l’épilogue  que Shakespeare donne la clé qui soulève le voile et révèle la dimension spirituelle et hermétique de son œuvre.

Continuer la lecture de A propos de ce Blog